miércoles, 8 de diciembre de 2010

Juste pour rire

Sur Facebook, j'ai reçu une invitation. Son intitulé : "Pour que le saucisson soit considéré comme un légume." Je n'ai pas rejoint le groupe, mais cet appel à "manger la peau parce qu'elle concentre toute la vitamine" et à participer ainsi au "manifeste pour une diététique instinctive" m'a bien amusée. Bon, il s'agit d'un tout petit groupe à l'échelle de ce méga-réseau social. Il compte seulement 497 membres.
Tout est prétexte à un groupe Facebook. On ne parle plus des apéros géants - cela reviendra sûrement avec les beaux jours -, mais les médias n'hésitent pas à relayer la création de certains groupes, même s'ils ne comptent que quelques centaines de personnes : "Contre la pub Crédit mutuel qui ose dire que le Père Noël n'existe pas" ; "Contre l'appellation Zoé pour la nouvelle voiture Renault" ; "Contre la boutique de l'OM à Paris" ; pour qu'on ne "Touche pas à mon Nutella", etc. 

C'est pourtant l'humour potache ou nostalgique qui remporte les suffrages. C'est inutile, souvent régressif, mais drôle. Petit florilège : "Si toi aussi tu trouves qu'il manque un jour entre samedi et dimanche" (1 389 268 personnes aiment ça). "Manger la pâte à gâteau avant qu'elle soit cuite" (948 417). "Encore devant l'ordi ? Bah, j'ai essayé derrière, on voit moins bien" (593 190). "Si toi aussi quand quelqu'un sort de ta chambre tu gueules la POOOORTE !" (581 000). "Si toi aussi tu regardais ton âge au fond du verre à la cantine" (365 939). "Si toi aussi, quand tu téléphones, tu revisites ta maison" (224 034). "Si toi aussi quand tu pars pour deux jours, tu fais une valise pour deux semaines" (305 123).

Et puis encore : "Jeter du sable sur les gens et leur dire bonne nuit, les petits" ; "Continuer à dormir cinq minutes après que le réveil a sonné" ; "Si toi aussi tu hurles QUOOOI ! à tes parents quand ils t'appellent". Et pour les publivores : "Pour qu'Olivier de Carglass sorte avec Cerise de Groupama." Enfin, mon préféré : "Contre les cons qui restent immobiles à gauche dans l'Escalator" (142 100 personnes aiment ça).

Les groupes à la mode ces derniers jours, c'étaient bien sûr ceux qui reprenaient la proposition d'Eric Cantona de vider son compte en banque le 7 décembre pour faire trembler le système. Le matin du jour J, l'événement "Bankrun 2010, Join Eric Cantona in a Global Revolution" comptait environ 20 000 membres, mais seulement 799 prêts à participer à l'opération. Pas de quoi faire sauter les banques, mais largement de quoi faire le buzz. 778 participants, c'est presque autant que ceux - ils sont 648 - qui se déclarent "pour que Tom bouffe enfin Jerry et pour que Grosminet bouffe enfin Titi" !

No hay comentarios:

Publicar un comentario

Deja tus comentarios en Versus...